Hanouka, la fête des lumières

À l’heure où les chrétiens commencent à s’activer sur la préparation de leurs crèches pour Noël. La confession juive, elle, est déjà à l’heure de la fête ! Parlons un peu aujourd’hui d’Hanouka.

Et si on parlait un peu d’Hanouka ?

Cette année Hanouka s’étendra du 28 Novembre au 6 Décembres. Eh oui, la fête des lumières se tient sur plusieurs jours.
Destinée à se commémorer la victoire militaire et spirituelle des Juifs de Judée sur les armées Séleucides et d’hellénisation. Au coeur de la fête se réalise l’allumage de la ménorah de Hanouka, des bénédictions particulières sont récitées accompagnées de mélodie traditionnelle. Chaque jour pendant 8 jours, une ménorah sera allumée dans chaque foyer et lieux cultes.
Et comme le miracle de Hanouka impliqua de l’huile, il est coutume de consommer des aliments frits dans l’huile, le met classique et le plus connu est le latkè pour ce qui est du salé, et le soufganya pour ce qui est du sucré !

La « tsédaka » est au coeur de cette fête, c’est-à-dire, que la charité est un élément central, la tradition est en fait de donner aux enfants du « Hanouka guelt », c’est-à-dire de l’argent. En plus de récompenser leur comportement positif et leur dévouement à l’étude de la Torah, le cadeau d’espèces donne aux enfants la possibilité de donner la « tsédaka »

L’évènement est aussi l’occasion de rappeler les valeurs fortes de la religion judaïque. Des valeurs, qui peuvent nous enseigner de belle leçon de vie :

a. N’ayez jamais peur de défendre ce qui est juste. Juda Maccabée et sa troupe ont affronté des forces extrêmement supérieures aux leurs, mais cela ne les a pas retenus. Avec une prière sur leurs lèvres et la foi dans leur cœur, ils se jetèrent dans la bataille de leur vie – et vainquirent. Nous pouvons faire pareil.

b. Toujours augmenter en matière de bonté et de respect de la Torah. Une seule flamme était peut-être suffisante pour hier, mais aujourd’hui nous devons être meilleurs.

c. Une petite lumière parvient très loin. Les bougies de ‘Hanouka sont allumées au crépuscule. Placées à la porte, elles servent de phare pour les rues sombres. Quelle que soit l’obscurité qui règne à l’extérieur, une flamme de bonté divine peut transformer l’obscurité elle-même en lumière.

d. Soyez manifeste. ‘Hanouka est unique en ce que sa mitsva principale est observée en public. Il ne suffit pas d’être juif dans son cœur, ni même à la maison. ‘Hanouka nous apprend à rayonner dans notre environnement de la lueur divine des mitsvot.

e. N’ayez pas honte d’accomplir des mitsvot, même si vous vous sentez différent. Soyez plutôt comme une ménorah, proclamant fièrement sa brillante spécificité de sorte que tous la voient.

N’hésitez pas à nous suivre et voir toutes notre actualité sur Instagram : lien